Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil





Nouveautés | اخر اضافات

Samhini , épisode  1499  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1499 samhini

Vues : 886 : مشاهدات

Samhini , épisode  1498  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1498 samhini

Vues : 367 : مشاهدات

Samhini , épisode  1497  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1497 samhini

Vues : 290 : مشاهدات

Samhini , épisode  1496  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1496 samhini

Vues : 277 : مشاهدات

Samhini , épisode  1495  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1495 samhini

Vues : 220 : مشاهدات

Samhini , épisode  1494  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1494 samhini

Vues : 237 : مشاهدات

Samhini , épisode  1493  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1493 samhini

Vues : 257 : مشاهدات

Samhini , épisode  1492  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1492 samhini

Vues : 225 : مشاهدات

Samhini , épisode  1491  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1491 samhini

Vues : 196 : مشاهدات

Samhini , épisode  1490  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1490 samhini

Vues : 202 : مشاهدات

Récemment ajoutés | جديد




Al Ahli SC Al-Muharraq
Al Ahli SC VS Al-Muharraq
الأهلي VS المحرق

Match dans : 5 Heures et 39 Minutes
ستبدأ خلال 5 ساعة و 39 دقيقة

Calendrier complet des matchs
جدول المباريات كاملا




righteous kill


how he fell in love


lan atakhla


L´GHOUL


bekthi


KOULOB TAIHA




Vos propositions | إقتراحاتكم


En Live | بث مباشر

    Peines réduites pour des membres du Mouvement du 20 février




Peines réduites pour des membres du Mouvement du 20 février

Envoyé par : yassine le 10/01/2013 17:50:23

Samir, Tariq, Abderrahman, Youssef et Nour Essalam pourront retrouver leur liberté le 23 janvier prochain. Le 22 juillet dernier, ces cinq militants du Mouvement du 20 février avaient été arrêtés alors qu’ils participaient à une manifestation pacifique, non autorisée selon les autorités, appelant à la libération des prisonniers politiques et dénonçant la cherté de la vie au Maroc. Le 12 septembre dernier, le tribunal de première instance d’Ain Sebaâ, à Casablanca, les a condamnés, à des peines allant de huit à dix mois de prison ferme. Hier, mercredi 9 janvier, ces peines ont été réduites à six mois de prison ferme en appel, a fait savoir l’AFP.

Les cinq militants ont également été condamnés à payer, chacun, 7 500 dirhams d’amende, souligne l’agence de presse française. Une sixième accusée répondant au nom de Laila Nassimi a vu, elle, sa peine ramenée à trois mois avec sursis. En première instance, cette jeune femme, qui a comparu libre, avait été condamnée à six mois de prison avec sursis, après avoir participé, en juillet dernier, à la dite manifestation.

Verdict rendu « en l’absence des prévenus »

Mercredi, six militants du Mouvement du 20 février, dont cinq sont détenus depuis le mois de juillet à la prison d’Oukacha, à Casablanca, ont vu leurs peines réduites en appel. Ils avaient tous été condamnés en septembre dernier pour des « violences à l´encontre des forces de l´ordre ».

Les prévenus n’ont, curieusement, pas pu assister à la prononciation du verdict, rendu par une cour d’appel de Casablanca. Leurs avocats non plus. Selon un militant du mouvement qui était présent hier au tribunal, interrogé par l’AFP, le jugement « a été rendu en quelques secondes, en l´absence des prévenus et de leurs avocats ». Après la réduction de leurs peines, les cinq jeunes hommes détenus en prison « quitteront la prison d´Oukacha le 23 janvier », a-t-il rappelé. 

Une quarantaine de militants du M20 étaient présents dans la cour. Selon la même source, ces derniers n’ont pas hésité à manifester leur joie en chantant des slogans tels que « Vive le peuple ».

Pendant leur procès, les cinq militants avaient, pour rappel, affirmé avoir été torturés par des agents de la police afin qu’ils signent des aveux qui n´émanaient pas d´eux. Parmi les associations qui avaient tiré la sonnette d’alarme : Human Rights Watch. « Le Maroc ne pourra garantir des procès équitables que lorsque les tribunaux enquêteront sérieusement sur les allégations d´aveux forcés et refuseront de prendre en compte, comme preuve, tout aveu obtenu de façon irrégulière par la police », avait conclu l´ONG internationale. Aujourd’hui, près de 70 autres militants du M20 seraient derrière les barreaux.

vos commentaires




Merci de nous contacter pour traiter vos requêtes concernant le contenu du site.
من اجل الاستفسار عن اي موضوع يخص محتوى الموقع المرجو الاتصال بنا