Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil accés affiliés Horaires de prière au Maroc





Top TV

2M en direct , 2M Maroc en ligne , 2M monde live HD , 2M online  24h/24h 7j/7j
Vues : 7545

Arriyadia TNT en ligne - Arryadia - Ariyadia En direct - Arriadia TNT live HD - 100% Oussoud, Houate, Al Hakam Al Akhar, Le Journal Télévisé, 100% Botola Pro, Pro Ihtiraf, Studio Botola Pro, Magazine Olympique, FIFA Futbol Mundial, Science du Sport, Transworld Sport, Résumé de Liga, Résumé de Bundesliga, Résumé de Jupiler Pro, Magazine Review - match équipe national en direct - Olympiades London 2012 en direct
Vues : 6889

Al oula en ligne -  RTM en direct - القناة الأولى المغربية مباشرة  - National geographics, Chrikti Mouchkilti, Yaoumyat Lala Lâaroussa, Khalkhal Batoul, Aâïlat Si Marbouh, Majalla Riyadia, Yak Labass, Baâiât Al Ward, Amouddou, Kadaya wa ara2e, Sanabil, information, Fi Bali Oughnia, Sahra, Biladi, Moudawala , Ramadan 2012
Vues : 3392

Télé Maroc en direct TéléMaroc en ligne live streaming 

 تيلي ماروك بث مباشر
Vues : 2643

Bein sport arabia HD 1 live | BeIN Sport HD1 en direct | بين سبورت اتش دي 1 لايف
Vues : 1723



Top vidéos

Samhini , épisode  1231  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1231 samhini

Vues : 1683

Samhini , épisode  1230  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1230 samhini

Vues : 1520

Samhini , épisode  1229  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1229 samhini

Vues : 644

Makanoka fi al 9alb ep 71  مكانك في القلب الحلقة 71 71 makanokafiqalb

Vues : 631

Samhini , épisode  1228  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1228 samhini

Vues : 400

Samhini , épisode  1227  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1227 samhini

Vues : 395

Ribat Al Hob 4 ep 65 |  رباط الحب 4 الحلقة 65 65 ribatlhob4

Vues : 339

Makanak fi al qalb 2 ep 57 | مكانك في القلب 2 حلقة 57 57 makanokafil9alb2

Vues : 338

3afarit adli allam ep 1 | عفاريت عدلي علام حلقة 1 1 3afaritadliallam

Vues : 244

Samhini , épisode  1226  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1226 samhini

Vues : 213

Top du jour


Levante Villarreal
Levante VS Villarreal
Match dans : 17 Heures et 26 Minutes

Malaga Eibar
Malaga VS Eibar
Match dans : 19 Heures et 11 Minutes

Calendrier complet des matchs






الأسطورة


wadi diab ep 43


nabadat qalb


minuit


abo al banat


sir lmarjan


Proposez autre chose :
Vos propositions sur Fraja Maroc

En Live

    Cristiano Ronaldo remporte le Ballon d´Or 2013




Cristiano Ronaldo remporte le Ballon d´Or 2013

Envoyé par : Admin le 14/01/2014 07:10:02

Grand favori, Cristiano Ronaldo a reçu son deuxième Ballon d’Or ce lundi soir à Zurich. Déception pour Franck Ribéry, qui échoue à la deuxième place devant Lionel Messi.

L´attaquant du Real Madrid, déjà sacré en 2008, a remporté ce lundi le 58e Ballon d´Or de l´histoire, son 2e personnel donc. Franck Ribéry ne rejoindra pas Raymond Kopa (1958), Michel Platini (1983, 1984, 1985), Jean-Pierre Papin (1991) et Zinedine Zidane (1998) au panthéon du football français. Le joueur du Bayern Munich, qui pouvait légitimement espérer passer à la postérité après une année couronnée de succès, n’a pas été désigné Ballon d’Or de la Fifa ce lundi à Zurich.
 
Comme attendu, le prestigieux prix est revenu à Cristiano Ronaldo, son deuxième personnel après celui de 2008, remporté alors qu’il évoluait à Manchester United. Le Portugais, à nouveau récompensé après avoir échoué trois fois à la deuxième place lors des quatre dernières éditions, a récolté la majorité des suffrages (27,99%) devant Lionel Messi (24,72%) et le Français (23,36%).

Ronaldo comme Figo
Pour devenir calife à la place du calife, Ronaldo a marqué, encore et toujours: 69 fois en 59 matches toutes compétitions confondues. Des statistiques stratosphériques qui ont relégué au second plan un palmarès vierge de tout trophée. Deuxième de Liga, éliminée aux portes de la finale de la Ligue des champions (par Dortmund), la star du Real Madrid avait également échoué en finale de la Coupe du Roi, au cours de laquelle il avait même été exclu.
 
Clin d’œil de l’histoire, «CR7» est le premier joueur à remporter le Ballon d’Or sans avoir rien gagné depuis son compatriote Luis Figo en 2000. Egalement Madrilène à l’époque, le Portugais avait devancé le favori français, un certain Zinedine Zidane, sacré champion d’Europe avec les Bleus quelques mois plus tôt.
 
Difficile de ne pas faire un parallèle avec Ribéry aujourd’hui. L’ancien Marseillais avait en effet les faveurs des premiers pronostics après avoir remporté quasiment tous les titres collectifs (championnat et Coupe d’Allemagne, Ligue des champions, Supercoupe de l’UEFA et Mondial des clubs*) et individuels (joueur UEFA et joueur français de l’année, meilleur joueur et meilleur passeur de Bundesliga) possibles en cette année dépourvue de grande compétition internationale.
 
Mais le recul de la date limite de clôture des votes décidée par la Fifa en novembre (du 15 au 29), officiellement en raison d’un manque de réponses, officieusement pour faire amende honorable auprès de Ronaldo après les moqueries publiques de Sepp Blatter, a changé la donne. Car pendant que le Portugais qualifiait la Selecçao pour la Coupe du monde 2014 presque à lui tout seul en barrage (quatre buts en deux matches face à la Suède), le Tricolore, lui, voyait Mamadou Sakho endosser le costume du héros contre l´Ukraine. 
 
Décisif, Ribéry l´a été malgré tout. Avec 23 buts et 21 passes décisives toutes compétitions confondues, le natif de Boulogne-sur-mer a, comme il le confiait au Figaro le 29 octobre dernier, «fait tout ce qu´il faut sur le terrain, mais aussi en dehors» pour prétendre au Graal du footballeur. Et  faire oublier ses déboires de 2010 : l´affaire Zahia, pour laquelle il doit être jugé dans quelques jours à Paris, et le psychodrame de Knysna lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud.
 
A 30 ans, l´âge de raison, l´occasion était là, toute proche, de faire du «caïd immature» brocardé par l´ancienne ministre des Sports Roselyne Bachelot un des plus grands champions de la nation. Le roi Messi, au corps trop souvent meurtri pour pouvoir conserver sa couronne (45 buts en 47 matches tout de même !), avait ouvert une brèche unique. Mais cela n´a pas suffi. 
 
Dans un sport collectif célébrant désormais avant tout les individualités, Ribéry s´est heurté au talent et à la performance purs de Ronaldo, qui continue donc d´écrire sa légende et celle de son pays, quelques jours après le décès d´Eusebio, premier Ballon d´Or portugais en 1965.
*Dernier titre de l’année remporté alors que les votes pour le Ballon d’Or étaient clos.


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Le contenu de ce site web est ouvert à  tous le public.
Si vous constatez qu'un élément ou plusieurs sur notre site viole votre copyright ou présente un contenu illégal veuillez nous contacter pour supprimer.




Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos