Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil





Top vidéos | الفديوهات الاكثر مشاهدة

Nasr El Sa3eed ep 1 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 1 1 nasrassa3id

Vues : 1219 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 4 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 4 4 nasrassa3id

Vues : 651 : مشاهدات

Wlad Ali ep 4 | ولاد علي حلقة 4 4 oulad3li

Vues : 394 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 3 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 3 3 nasrassa3id

Vues : 274 : مشاهدات

Ramez tahta sifr ep 1 | رامز تحت الصفر حلقة 1 1 ramezgalal2018

Vues : 268 : مشاهدات

Awalim Khafia ep 1 | عوالم خفية حلقة 1 1 3awalimkhafia

Vues : 230 : مشاهدات

Hay Al Bahja ep 1 | حي البهجة حلقة 1 1 7aylbahja

Vues : 229 : مشاهدات

Hay Al Bahja ep 4 | حي البهجة حلقة 4 4 7aylbahja

Vues : 227 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 2 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 2 2 nasrassa3id

Vues : 224 : مشاهدات

Wlad Ali ep 1 | ولاد علي حلقة 1 1 oulad3li

Vues : 213 : مشاهدات

Wlad Ali ep 3 | ولاد علي حلقة 3 3 oulad3li

Vues : 212 : مشاهدات

Ramiz taht sifr ep 4 | رامز تحت الصفر حلقة 4 4 ramezgalal2018

Vues : 153 : مشاهدات

Wlad Ali ep 2 | ولاد علي حلقة 2 2 oulad3li

Vues : 140 : مشاهدات

Kalabsh ep 2 | كلبش حلقة 2 2 kalabsh

Vues : 130 : مشاهدات

Ouchen ep 1 | سلسلة أوشن حلقة 1 1 ouchan

Vues : 129 : مشاهدات

Top Semaine | الاكثر متابعة هذا الاسبوع



Chtayri.com

Switzerland U21 France U21
Switzerland U21 VS France U21
VS

Match Terminé | انتهت المبارات

Switzerland U21 France U21
Switzerland U21 VS France U21
VS

Match Terminé | انتهت المبارات

Calendrier complet des matchs
جدول المباريات كاملا




righteous kill


how he fell in love


lan atakhla


L´GHOUL


bekthi


KOULOB TAIHA




Vos propositions | إقتراحاتكم


En Live | بث مباشر

    Partis politiques: la voie de la confusion




Partis politiques: la voie de la confusion

Envoyé par : leoamine le 07/03/2013 15:28:56

L’opposition ne sied pas aux anciens partis qui ont meublé le paysage politique national depuis l’aube de l’indépendance. Certains sont aujourd’hui au bord d’une quasi-implosion. Commentaire.

Depuis un moment, des informations, supputations et autres déclarations incendiaires émanant de membres éminents des appareils de certains partis politiques fusent de toutes parts. Une ambiance délétère qui a induit un climat de confusion et d’opacité au sein du paysage politique national.

Cet épisode a commencé avec le parti de l’Istiqlal lors de l’élection du successeur d’Abbas EL Fassi. Les frasques des échanges entre les candidats en lice (Hamid Chabat et Abdelouahed El Fassi) sont encore présentes dans nos esprits. Les rebondissements de ce feuilleton sont même parvenus à la justice qui vient de débouter une demande d’invalidation de l’élection qui a porté Chabat à la tête du parti de la balance.

La situation n’est guère reluisante au sein de l’USFP. L’élection de l’actuel Premier secrétaire Driss Lachgar s’est déroulée dans une ambiance tumultueuse. Le camp anti Lachgar est allé loin en affirmant que le makhzen s’est impliqué dans des manœuvres dilatoires en vue de favoriser l’élection de Driss Lachgar.

La fronde contre l’actuel patron de l’USFP vient aussi de l’un des leaders de la jeunesse Usfpéiste qui n’est autre que le jeune El Yazghi. La violence verbale n’a d’égal que  l’amertume que peuvent porter au plus profond de leur âme les mauvais perdants.

Les partis qui cristallisaient, hier, l’idéal de la probité, du don de soi et de la défense des intérêts de la majorité silencieuse de notre  peuple, donnent, aujourd’hui, d’eux-mêmes la perception d’organes opportunistes mus par les intérêts étriqués de certains individus.
Et dire que l’on s’étonne de la désaffection à l’égard de la chose politique de larges franges de la population et au premier rang desquelles les jeunes.

La question qui se pose maintenant est celle de savoir comment espère-t-on faire avancer les choses et accompagner les transformations profondes que connait le pays avec des structures politiques aussi instables et douteuses.

Les partis politiques, au même titre que les syndicats et les organisations professionnelles, sont des institutions sensées encadrer les citoyens, la vie publique et contribuer à la structuration du champ politique. Mais eu égard à leurs situation actuelle, plus encline à la déconfiture, que peut-on espérer d’autre que ce spectacle de désolation.

Or ces structures sont sensées offrir en interne des espaces de débat, de concertation, de formation et d’éducation civique. Les partis sont aussi sensés disposer dans leur plateforme et leur praxis de suffisamment de moyens pour savoir gérer la différence. Les spectacles qui nous sont donnés actuellement démontrent tout à fait le contraire.

Beaucoup se posent la question : pourquoi les partis politiques qui avaient pignon sur rue hier ne sont aujourd’hui que l’ombre d’eux-mêmes ?

L’explication de cette involution tient au fait que l’exercice du pouvoir durant l’intermède  de l’alternance consensuelle a fini par éroder l’image des principaux partis qui se prévalent du référentiel militant et démocratique. Certaines formations politiques ont pu, cependant, réaliser une sorte de raccommodage d’image en rempilant avec la nouvelle vague de la pratique de la politique conduite par le PJD

Il faut croire surtout que ni les partis de l’opposition ni les autres n’arrivent à donner d’eux-mêmes l’image valorisante de gardiens de l’idéal de l’intérêt général. Le jeu politique au Maroc s’apparente plus à une « razzia » de celui qui gueule le plus…  peut le plus. C’est la seule voie que nous offrent nos partis politiques, celle de la confusion.


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Merci de nous contacter pour traiter vos requêtes concernant le contenu du site.
من اجل الاستفسار عن اي موضوع يخص محتوى الموقع المرجو الاتصال بنا



Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos| Sitemap Android