Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil





Top vidéos | الفديوهات الاكثر مشاهدة

Nasr El Sa3eed ep 1 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 1 1 nasrassa3id

Vues : 4766 : مشاهدات

Hob A3ma 2 ep 35 | حب أعمى 2 الحلقة 35 35 hoba3ma2

Vues : 2736 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 21 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 21 21 nasrassa3id

Vues : 2190 : مشاهدات

Samhini , épisode  1473  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1473 samhini

Vues : 2187 : مشاهدات

Disk Hyati ep 1 | ديسك حياتي حلقة 1 1 disque7yati

Vues : 1889 : مشاهدات

Samhini , épisode  1468  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1468 samhini

Vues : 1805 : مشاهدات

Samhini , épisode  1467  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1467 samhini

Vues : 1432 : مشاهدات

Samhini , épisode  1472  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1472 samhini

Vues : 1319 : مشاهدات

9oloub Taiha ep 27   قلوب تائهة حلقة 27 27 9olobtaiha

Vues : 1222 : مشاهدات

9oloub Taiha ep 25   قلوب تائهة حلقة 25 25 9olobtaiha

Vues : 1028 : مشاهدات

Top Semaine | الاكثر متابعة هذا الاسبوع



Chtayri.com

Calendrier complet des matchs
جدول المباريات كاملا




righteous kill


how he fell in love


lan atakhla


L´GHOUL


bekthi


KOULOB TAIHA




Vos propositions | إقتراحاتكم


En Live | بث مباشر

    Restauration de l´habitat menaçant ruine à Fès Un chantier complexe et très coûteux




Restauration de l´habitat menaçant ruine à Fès Un chantier complexe et très coûteux

Envoyé par : leoamine le 05/03/2013 01:27:16

Le Roi Mohammed VI a présidé, lundi à la Place R´cif à Fès, la signature de conventions de financement de plus de 615 millions de DH relatives à la restauration et à la réhabilitation des monuments historiques, situés dans l´enceinte de l´ancienne médina de la capitale spirituelle. De quoi donner un nouvel élan à un chantier particulièrement complexe et coûteux qui aura un grand impact sur la vie des familles qui y logent.

Enfin du concret dans le chantier de la restauration et de la réhabilitation des monuments historiques, et du traitement du bâti menaçant ruine dans l´ancienne médina de Fès, qui avec ses 280 hectares, constitue un patrimoine culturel et architectural millénaire.

Les conventions signées lundi sous la présidence du Roi Mohammed VI vont sûrement donner un nouvel élan au programme de restauration de cet habitat. Étant donné la complexité de l´opération, elles ont été signées entre différents départements gouvernementaux concernés par les actions très diversifiées qu´elle exige.

Un projet intégré et très complexe

Et c´est peu dire que le projet pour la préservation du riche patrimoine historique qu´est la médina de Fès, complexe et très coûteux, devra faire face à des contraintes d´ordre aussi bien techniques, que juridiques et socio-économiques.

L´opération porte sur plusieurs axes et composantes tels que les murailles, les sites et monuments historiques, les infrastructures de base et les circuits touristiques.

Selon Fouad Serghini, directeur général de l´Agence de dédensification et réhabilitation de Fès (ADER-Fès), en charge de la mise en œuvre et du suivi de ces chantiers, la première convention concerne le traitement d´environ 1.729 bâtisses avec une contribution de l´Etat au profit des habitants concernés. De leur côté, 1.937 autres bâtisses bénéficieront d´un suivi du degré de leur dangerosité.

“Une enveloppe de près de 330 millions de dirhams a été mobilisée dans le cadre de cette convention qui couvre une période de 5 ans à compter de 2013”, a-t-il dit.

La deuxième convention porte sur la restauration de 27 monuments historiques (cinq médersas, quatre borjs, trois foundouks, trois tanneries, deux murailles, deux ponts et huit monuments divers), qui seront intégrés dans les domaines touristique, artisanal, économique et culturel. Un investissement de l´ordre de 285,5 millions de dirhams est dédié à ce chantier.

Les nombreuses contraintes combinent le renforcement des circuits touristiques, l´embellissement du cadre bâti, le développement socio-économique de la ville et la préservation du cachet authentique de cette Cité millénaire inscrite en 1981 au patrimoine mondial de l´Humanité par l´Unesco, a de son côté indiqué le ministre de l´Habitat, de l´urbanisme et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah.

Pour ADER-Fès, il s´agit de “transformer un patrimoine d´une situation statique à une situation dynamique sans toucher à sa dimension et à sa valeur historique”.

Améliorer les conditions de vie de la population

L´habitat menaçant ruine constitue le principal défi pour la préservation du tissu urbanistique de la médina de Fès, de par ses multiples complications d´ordre technique, topographique et socio-économique et leur impact sur la vie des gens et la sécurité des familles qui y logent.

1.700

Selon le directeur de l´ADER-Fès, plus de 1.700 logements à risque sont recensés actuellement dans la médina de Fès. Leur restauration et réhabilitation nécessitent un investissement de l´ordre de 450 millions de DH.

L´ADER-Fès évoque une réalité socio-économique qui mérite des approches innovantes pour intégrer ces habitations dans le tissu économique et leur rendre leur attrait d´antan. Tout en veillant à l´amélioration des conditions de vie de la population.

En effet, la précarité de la situation socio-économique des ménages concernés, la sur-densification et surexploitation des bâtisses et leur statut d´occupation (la plupart des occupants sont des locataires), figurent parmi les principales causes de la prolifération de l´habitat menaçant ruine dans la ville de Fès.

Les différentes actions programmées viennent donc à point nommé pour réhabiliter les tissus anciens de la ville qui constituent une part importante de l´identité culturelle du Maroc.

vos commentaires




Merci de nous contacter pour traiter vos requêtes concernant le contenu du site.
من اجل الاستفسار عن اي موضوع يخص محتوى الموقع المرجو الاتصال بنا