Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil accés affiliés Horaires de prière au Maroc





Top TV

2M en direct , 2M Maroc en ligne , 2M monde live HD , 2M online  24h/24h 7j/7j
Vues : 22426

Arriyadia TNT en ligne - Arryadia - Ariyadia En direct - Arriadia TNT live HD - 100% Oussoud, Houate, Al Hakam Al Akhar, Le Journal Télévisé, 100% Botola Pro, Pro Ihtiraf, Studio Botola Pro, Magazine Olympique, FIFA Futbol Mundial, Science du Sport, Transworld Sport, Résumé de Liga, Résumé de Bundesliga, Résumé de Jupiler Pro, Magazine Review - match équipe national en direct - Olympiades London 2012 en direct
Vues : 7029

Al oula en ligne -  RTM en direct - القناة الأولى المغربية مباشرة  - National geographics, Chrikti Mouchkilti, Yaoumyat Lala Lâaroussa, Khalkhal Batoul, Aâïlat Si Marbouh, Majalla Riyadia, Yak Labass, Baâiât Al Ward, Amouddou, Kadaya wa ara2e, Sanabil, information, Fi Bali Oughnia, Sahra, Biladi, Moudawala , Ramadan 2012
Vues : 5792

beIN sport arabia HD en direct ,beIN sport arabia +2 streaming ,beIN sport arabia +3, beIN sport arabia +4, beIN sport arabia +5, beIN sport arabia +6, beIN sport arabia +7, beIN sport arabia +8, beIN sport arabia +9, beIN sport arabia +10, beIN sport arabia +11, beIN sport arabia +12, beIN sport arabia +13, beIN sport arabia +14, beIN sport arabia +15,  Aljazeera Sport en direct , JSC +2 en ligne, JSC +3 live , JSC +4, JSC +5, JSC +6 , JSC +7 , JSC +8 , JSC +9 , JSC +10 , HD , coupe d afrique , coupe du monde , barcelone , Real Madrid , Clasicooo , champions league
Vues : 4719

Bein sport arabia HD 1 live | BeIN Sport HD1 en direct | بين سبورت اتش دي 1 لايف
Vues : 4544



Top vidéos

Samhini , épisode  1272  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1272 samhini

Vues : 10702

Samhini , épisode  1271  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1271 samhini

Vues : 3701

Samhini , épisode  1273  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1273 samhini

Vues : 2679

Samhini , épisode  1270  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1270 samhini

Vues : 1978

Li A3la Si3r ep 30 | لاعلى سعر حلقة 30 30 lia3lasi3r

Vues : 1969

Li A3la Si3r ep 29 | لاعلى سعر حلقة 29 29 lia3lasi3r

Vues : 1915

Li A3la Si3r ep 28 | لاعلى سعر حلقة 28 28 lia3lasi3r

Vues : 1639

Jassour Wa Al Jamila ep 25  جسور و الجميلة الحلقة 25 25 jassourjamila

Vues : 1323

Makanoka fi al 9alb ep 71  مكانك في القلب الحلقة 71 71 makanokafiqalb

Vues : 1298

Yaghmoroni chaw9 ep 7 | يغمرني الشوق الحلقة 7 7 yarmoronichaw9

Vues : 1179

Top du jour


Chabab Atlas Khenifra Raja Casablanca
Chabab Atlas Khenifra VS Raja Casablanca
Match dans : 0 Heures et 3 Minutes

Calendrier complet des matchs






قطوسة الرماد


باب الحارة 8


El kadia Al Kadia - Al9adia


kattousset ermed


ahlem elisa


el ichk el mamnou


Proposez autre chose :
Vos propositions sur Fraja Maroc

En Live

    Ces petits vieux dont plus personne ne veut




Ces petits vieux dont plus personne ne veut

Envoyé par : fati90 le 26/02/2013 18:12:49

Vieillir peut tourner au cauchemar. Ces 31 pensionnaires en détresse qui passent leurs longues journées dans ce «Centre pour personnes âgées sans abris et sans ressources», situé au quartier Atlas, à Azrou, confirment cette réalité. «Nous sommes tous rejetés par nos familles», affirme Hadj Ahmed Taïaa, âgé de 81 ans. Les larmes aux yeux, il raconte à ALM son histoire. «Je n’ai pas d’enfants, mais j’ai des frères qui habitent à Casablanca», balbutie-t-il sur un ton plein de chagrin. Il était un berger qui gagnait dignement sa vie. Il était marié, mais le divorce l’a condamné à vivre seul, sans compagnon. Certes, il rendait visite, de temps en temps, à sa famille. Il avait même des amis. «Mais, ils m’ont tous abandonné. Personne n’a voulu de moi quand j’avais vraiment besoin d’eux», ajoute-t-i1 sur un ton amer. Enfin, il se réfugie, en 2008, dans ce centre qui abrite actuellement 17 hommes et 14 femmes et qui a été construit avec une enveloppe budgétaire de 1.719.852 dirhams dont la part de la contribution de l’INDH est de l’ordre de 1.203.852 dirhams. Hadj Ahmed est considéré comme l’une des premières personnes âgées qui y sont rentrées puisque ce centre est devenu opérationnel depuis le 24 avril 2008. Hlima Amalou ignore son âge. «J’ai 36 ans ou bien 50 ans», dit-elle tout en mettant sa main sur sa joue. Mais il paraît qu’elle est sexagénaire. «Mon mari m’a répudiée parce que je suis stérile et je n’ai trouvé le soutien de personne», nous confie-t-elle. Contrairement à Hadj Ahmed et à Hlima qui n’ont pas d’enfant, El Kaderi Ben Issa, âgé de 76 ans, a eu un enfant, un ressortissant marocain à l’étranger. «Personne ne s’intéresse à toi quand tu vieillis, ni tes enfants, ni ta famille… Tu deviendras comme une peste», bégaye El Kaderi qui ajoute: «Même ma femme me violentait au point que j’ai quitté la maison». La tristesse trace des rides indélébiles sur son cœur au point de pousser un soupir interminable. Son fils est venu, quelques jours avant la fête d’Al Mawlid Annabaoui, lui rendre visite. Il lui a demandé de l’accompagner chez sa belle-famille à Meknès. «Si ma famille m’a rejeté, comment serai-je accueilli par mes gendres?», s’interroge-t-il. Son fils est retourné à l’étranger tout en le laissant dans le gouffre de la détresse. Moulay Ali Ben Youssef est son aîné de 12 ans, mais il partage avec lui le même sort. Cet homme de 88 ans a pris en charge un enfant qui est actuellement père de deux filles. «Je l’ai pris en charge alors qu’il n’en était qu’à son quarantième jour. Je l’aimais. J’ai pris soin de lui jusqu’au moment où il est devenu jeune. Quand il s’est marié, il m’a jeté à la rue», raconte-t-il tout en fondant en larmes. L’hadja Sfia qui a passé plus de 35 ans comme femme de ménage au complexe de l’artisanat à Azrou s’est retrouvée enfin sans toit. Âgée de 77 ans, elle a gagné dignement sa vie, en travaillant avec abnégation, mais sans avoir ses droits sociaux. Elle aussi accuse la famille de l’avoir jetée à la rue. En effet tous ces trente-et-un pensionnaires expriment leur joie d’avoir trouvé, enfin, un refuge où tout est disponible. «Il y a une seule chose qui nous manque: les soins médicaux et les médicaments», nous confie la majorité des pensionnaires. Certes, un médecin leur rend visite. «Mais, pas régulièrement», révèle un pensionnaire. «Si l’un d’entre nous est gravement malade, il reste alité jusqu’à sa mort», conclue-t-il. Un responsable du centre lui, affirme: «Nous faisons de notre mieux pour qu’ils vivent dignement. Mais rien ne leur plaît».


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Le contenu de ce site web est ouvert à  tous le public.
Si vous constatez qu'un élément ou plusieurs sur notre site viole votre copyright ou présente un contenu illégal veuillez nous contacter pour supprimer.




Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos