Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil accés affiliés Horaires de prière au Maroc





Top TV

2M en direct , 2M Maroc en ligne , 2M monde live HD , 2M online  24h/24h 7j/7j
Vues : 1721

Télé Maroc en direct TéléMaroc en ligne live streaming 

 تيلي ماروك بث مباشر
Vues : 372

Al oula en ligne -  RTM en direct - القناة الأولى المغربية مباشرة  - National geographics, Chrikti Mouchkilti, Yaoumyat Lala Lâaroussa, Khalkhal Batoul, Aâïlat Si Marbouh, Majalla Riyadia, Yak Labass, Baâiât Al Ward, Amouddou, Kadaya wa ara2e, Sanabil, information, Fi Bali Oughnia, Sahra, Biladi, Moudawala , Ramadan 2012
Vues : 192

Arriyadia TNT en ligne - Arryadia - Ariyadia En direct - Arriadia TNT live HD - 100% Oussoud, Houate, Al Hakam Al Akhar, Le Journal Télévisé, 100% Botola Pro, Pro Ihtiraf, Studio Botola Pro, Magazine Olympique, FIFA Futbol Mundial, Science du Sport, Transworld Sport, Résumé de Liga, Résumé de Bundesliga, Résumé de Jupiler Pro, Magazine Review - match équipe national en direct - Olympiades London 2012 en direct
Vues : 74

MEDI 1 TV en ligne, Medi 1 TV en direct , Medi 1 live 24h/24  7j/7

Massa lkhir - Enigma - Dar design - Zin w Zen - Pop Corn - Countdown - Evènements culturels - Massrah Al Jarima - Bidoun Haraj - Mouatine Al Yawm - Milaf li Nikach - GenY - Génération News - Botolatona - Clip Hit - L’Match - Medi Investigation - Interview - 90 minutes pour convaincre - 24/24 - NCIS - Hawadith Mouthira  - Hareem Sultan - Al Mouhakikoun - An Korb - Connaissance - Découverte - Grand Format - Ousra Tamina 


مساء الخير - إينيكما - دار ديزاين - زين و زن - بوب كورن - كونت داون - مسرح الجريمة - بدون حرج - مواطن اليوم - ملف للنقاش - بطولتنا - الماتش - ميدي انفستكاسيون - ٩٠ دقيقة للإقناع - حوادث مثيرة - حريم السلطان -المحققون - عن قرب
Vues : 49



Top vidéos

Samhini , épisode  1192  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1192 samhini

Vues : 735

Samhini , épisode  1193  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1193 samhini

Vues : 344

Lkhawa ep 30 | الخاوة حلقة 30 30 lkhawa2017

Vues : 222

ramiz taht al ard ep 1 | رامز تحت الارض حلقة 1 1 ramiztahtard

Vues : 190

Sir Al Morjane 2 ep 30 | سر المرجان 2 حلقة 30 30 sirlmorjane2

Vues : 170

hdidan fi gueliz ep 12 | حديدان في كليز حلقة 12 12 hdidanfigueliz

Vues : 147

Samhini , épisode  1191  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1191 samhini

Vues : 115

Dar Lghozlane 2 ep 30 | دار الغزلان 2 حلقة 30 30 darlghozlan2

Vues : 111

Tilka Hayati Ana 2 épisode  21  مسلسل تلك حياتي أنا الجزء الثاني 21 ohayatbenim2

Vues : 100

Makanoka fi al 9alb ep 71  مكانك في القلب الحلقة 71 71 makanokafiqalb

Vues : 85

Top du jour


Calendrier complet des matchs






tesbah ela khir


في بلاد العجائب


Dar Lghozlane 1


al 7alal 30


dar elghzlan


alhaybah


Proposez autre chose :
Vos propositions sur Fraja Maroc

En Live

    Le ministre du tourisme demande la révision du contrat programme de la RAM




Le ministre du tourisme demande la révision du contrat programme de la RAM

Envoyé par : abdelali88 le 11/02/2013 14:17:54

Le retour au Maroc du leader du low-cost, Ryanair, a rassuré les professionnels du tourisme. Et il a même fait des émules puisque d’autres compagnies low-cost s’activent de leur côté pour revenir en force sur la destination Maroc. C’est le cas de la compagnie belge JetAirFly.

Mais passée l’euphorie de l’annonce, on ne peut pas s’empêcher de se poser quelques questions. La première est de savoir ce que l’Etat marocain a fait comme concessions. La question se pose car, quelques mois auparavant, la même Ryanair avait claqué la porte sous le prétexte que les nouveaux coûts aéroportuaires instaurés par l’ONDA étaient trop élevés pour lui permettre de rentabiliser son activité. Or, entre-temps, l’ONDA n’a rien changé à ses tarifs. Qu’est-ce qui fait alors que la compagnie soit revenue et avec encore plus de présence qu’avant ?

Même si du côté du ministère du tourisme on ne veut pas trop s’attarder sur la question, il est vraisemblable que la compagnie Ryanair ait pu avoir quelques concessions. La plus importante consiste à faire contribuer l’Etat marocain, à travers notamment le ministère du tourisme et l’Office de tourisme, aux dépenses liées au marketing et aux campagnes de communication de la compagnie. «C’est plutôt du co-marketing», explique le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, qui estime qu’il s’agit là d’une pratique universelle, sans plus. Le ministre n’en dira pas plus et donnera encore moins une estimation de l’enveloppe que l’Etat devra allouer à ce co-marketing. 

Qu’à cela ne tienne, l’essentiel pour M. Haddad est de faire en sorte que l’aérien soit véritablement au service du tourisme. D’ailleurs, selon les prévisions de la stratégie 2020, pour assurer le transport des 20 millions de touristes ciblés par le Maroc, le pays aura besoin de plus de 1 600 rotations hebdomadaires sur des villes hors Casablanca et Rabat. Aujourd’hui, ces rotations sont au nombre de 500 seulement.

Cela dit, le ministre du tourisme est conscient que certaines erreurs du passé ne devront pas être dupliquées, notamment en ce qui concerne les relations avec les compagnies low-cost. «Nous devons éviter que toute notre stratégie touristique soit bâtie sur les low-cost». 

D’où alors l’autre question centrale qui se pose aujourd’hui : quid de la RAM dans tout cela ? La compagnie nationale, on le sait, a signé en 2010 un contrat programme avec l’Etat. Lequel contrat contraint aujourd’hui la compagnie nationale à se soucier d’abord de sa rentabilité et rien d’autre. Du coup, il était naturel que la RAM supprime les lignes non rentables indépendamment des considérations d’ordre économique et encore moins en se souciant de la viabilité des destinations touristiques. 

Sur cette question, le ministre du tourisme est en tout cas lucide : «La RAM fait ce que l’Etat lui a demandé de faire et s’en tient au cahier des charges que sa tutelle lui a fixé dans le contrat programme». Certes, mais comment faire alors pour concilier entre la rentabilité de l’activité et l’inévitable rôle que doit jouer la RAM pour booster les destinations marocaines ? 

Les besoins en dessertes aériennes sur chaque ville ont été précisés


La réponse pour le ministre Haddad coule de source : la compagnie nationale doit nécessairement être au service de l’économie et du tourisme en particulier et pour cela, il faut aujourd’hui revoir le cahier des charges qu’on lui a établi en 2010.

Aujourd’hui des lignes comme Londres-Marrakech, Londres-Essaouira ou encore Varsovie-Agadir sont, selon le ministre, essentielles. «Pour lui, même si elles ne sont pas rentables directement pour la compagnie, elles le sont pour l’économie de manière générale». De même, pour ce qui est des vols intérieurs, des dessertes sur des villes comme Dakhla, Ouarzazate ou Zagora doivent absolument être plus intensifiées et commercialisées à des tarifs compétitifs. 
D’ailleurs, durant le mois de janvier, le ministère du tourisme, celui du transport et celui des finances ont apporté les dernières touches à un nouvelle stratégie pour l’aérien en relation avec la Vision 2020. 

Les marchés émetteurs ont été passés au peigne fin un à un, les destinations préférées des touristes identifiées, les capacités estimées et les besoins en dessertes aériennes sur chaque ville sont aujourd’hui connues avec précision. Il reste maintenant à mettre en place le dispositif, ce qui ne manquera pas de poser quelques problèmes, d’ordre financier notamment. Mais pour cela, le ministère du tourisme se veut rassurant : l’Etat est décidé à mettre la main à la poche pour subventionner et revoir s’il le faut le contrat programme de la RAM.


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Le contenu de ce site web est ouvert à  tous le public.
Si vous constatez qu'un élément ou plusieurs sur notre site viole votre copyright ou présente un contenu illégal veuillez nous contacter pour supprimer.




Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos