Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil accés affiliés Horaires de prière au Maroc





Top TV

2M en direct , 2M Maroc en ligne , 2M monde live HD , 2M online  24h/24h 7j/7j
Vues : 8111

Arriyadia TNT en ligne - Arryadia - Ariyadia En direct - Arriadia TNT live HD - 100% Oussoud, Houate, Al Hakam Al Akhar, Le Journal Télévisé, 100% Botola Pro, Pro Ihtiraf, Studio Botola Pro, Magazine Olympique, FIFA Futbol Mundial, Science du Sport, Transworld Sport, Résumé de Liga, Résumé de Bundesliga, Résumé de Jupiler Pro, Magazine Review - match équipe national en direct - Olympiades London 2012 en direct
Vues : 5221

Al oula en ligne -  RTM en direct - القناة الأولى المغربية مباشرة  - National geographics, Chrikti Mouchkilti, Yaoumyat Lala Lâaroussa, Khalkhal Batoul, Aâïlat Si Marbouh, Majalla Riyadia, Yak Labass, Baâiât Al Ward, Amouddou, Kadaya wa ara2e, Sanabil, information, Fi Bali Oughnia, Sahra, Biladi, Moudawala , Ramadan 2012
Vues : 4616

MBC1 live HD , mbc1 en direct streaming ,mbc en ligne , MBC Masr en direct , mbc1 online
Vues : 2968

MEDI 1 TV en ligne, Medi 1 TV en direct , Medi 1 live 24h/24  7j/7

Massa lkhir - Enigma - Dar design - Zin w Zen - Pop Corn - Countdown - Evènements culturels - Massrah Al Jarima - Bidoun Haraj - Mouatine Al Yawm - Milaf li Nikach - GenY - Génération News - Botolatona - Clip Hit - L’Match - Medi Investigation - Interview - 90 minutes pour convaincre - 24/24 - NCIS - Hawadith Mouthira  - Hareem Sultan - Al Mouhakikoun - An Korb - Connaissance - Découverte - Grand Format - Ousra Tamina 


مساء الخير - إينيكما - دار ديزاين - زين و زن - بوب كورن - كونت داون - مسرح الجريمة - بدون حرج - مواطن اليوم - ملف للنقاش - بطولتنا - الماتش - ميدي انفستكاسيون - ٩٠ دقيقة للإقناع - حوادث مثيرة - حريم السلطان -المحققون - عن قرب
Vues : 729



Top vidéos

ramiz taht al ard ep 1 | رامز تحت الارض حلقة 1 1 ramiztahtard

Vues : 4670

Samhini , épisode  1161  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1161 samhini

Vues : 1908

Samhini , épisode  1160  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1160 samhini

Vues : 1072

Samhini , épisode  1159  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1159 samhini

Vues : 470

Anta Watani ep 29 | أنت وطني الحلقة 29 29 antawatani

Vues : 331

Samhini , épisode  1158  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1158 samhini

Vues : 324

Jassour Wa Al Jamila ep 28  جسور و الجميلة الحلقة 28 28 jassourjamila

Vues : 300

Bab Al Hara 9 ep 1 |  باب الحارة 9 حلقة 1 1 bablhara9

Vues : 292

Tilka Hayati Ana 2 épisode  13  مسلسل تلك حياتي أنا الجزء الثاني 13 ohayatbenim2

Vues : 261

Jassour Wa Al Jamila ep 27  جسور و الجميلة الحلقة 27 27 jassourjamila

Vues : 232

Top du jour


Benin Burkina Faso
Benin VS Burkina Faso
-

Uzbekistan U21 Russia U21
Uzbekistan U21 VS Russia U21
-

Mexico Croatia
Mexico VS Croatia
-

Chabab Atlas Khenifra Olympique Khouribga
Chabab Atlas Khenifra VS Olympique Khouribga
-

FUS Rabat Moghreb Tetouan
FUS Rabat VS Moghreb Tetouan
-

Hassania Agadir Hoceima
Hassania Agadir VS Hoceima
-

IR Tanger FAR Rabat
IR Tanger VS FAR Rabat
-

Kasba Tadla KAC Kenitra
Kasba Tadla VS KAC Kenitra
-

Kawkab Marrakech Wydad
Kawkab Marrakech VS Wydad
-

Olympique de Safi Berkane
Olympique de Safi VS Berkane
-

Raja Casablanca Difaa El Jadidi
Raja Casablanca VS Difaa El Jadidi
-

Calendrier complet des matchs






mbc mesr


ahlam morahikatayn


makanouka fi al qalb


alharib 2


SULTANA KOSEM SAISON 1


Comedia Show 2008


Proposez autre chose :
Vos propositions sur Fraja Maroc

En Live

    Danger sur le Fogarim, les impayés s´envolent




Danger sur le Fogarim, les impayés s´envolent

Envoyé par : abdelali88 le 11/02/2013 14:13:27

La montée des impayés n’a pas épargné le crédit immobilier adossé à la garantie de l’Etat, Damane Sakane, appelée génériquement Fogarim. Pour faire face aux défauts de paiement de leurs clients bénéficiaires de cette garantie, les banques ont réclamé à la Caisse centrale de garantie (CCG) un montant de 314 MDH à fin 2012. Cela représente une augmentation de 77% par rapport aux indemnisations demandées à fin 2011, qui plafonnaient à 177 MDH !

Sachant que le Fonds Damane Assakane garantit un montant de crédits de 11 milliards de DH à fin 2012, le taux de sinistralité s’élève désormais à 3,3% alors qu’on en était encore à 2% une année auparavant. Et encore, certains banquiers sont tentés d’assombrir le tableau. Deux raisons à cela. La première, subjective, soutient que «la CCG a tendance à réduire les taux de sinistralité en ne prenant pas en compte toutes les demandes de mise en jeu de la garantie». Plus objectivement, les taux de sinistralité au niveau de la CCG sont nécessairement plus bas que la réalité car ils ne prennent en compte que les impayés accumulés sur plusieurs mois. En effet, la garantie étatique ne peut être sollicitée par la banque sur les dossiers en difficulté qu’au-delà de 9 mois d’échéances impayées et une fois la procédure judiciaire entamée. Nécessairement, les impayés au niveau des banques, qui commencent à courir dès le premier défaut de paiement sont nettement plus conséquents que ce qui est comptabilisé par la CCG.  

Mais, déjà, les données de la caisse sont très préoccupantes puisqu’à titre de comparaison  les impayés sur les financements libres accordés aux particuliers (crédits immobiliers, à la consommation…) n’ont augmenté que de 6% en 2012. 
Selon les banquiers, la dégradation marquée des crédits adossés à Damane Sakane s’explique simplement par le profil des clients bénéficiaires. La garantie Fogarim qui a mobilisé 2 milliards de DH de crédits sur un total de 3,3 milliards garantis en 2012 est destinée aux populations à revenu modeste ou non régulier. Tandis que le Foga-loge, qui a mobilisé le reste, cible la classe moyenne et les MRE. «Autant de catégories qui sont particulièrement fragilisées dans le contexte économique actuel très tendu», résume un banquier. Mais il est un financement adossé à Damane Sakane qui interpelle plus encore : le Fogarim pour le programme Villes sans bidonvilles (VSB). Il y a un an déjà,
La Vie éco avait attiré l’attention sur une forte montée des impayés sur ce produit qui risquait de mettre en péril le crédit immobilier garanti par l’Etat. Il semble que dans le contexte actuel la situation s’est davantage dégradée. 

Le taux de sinistralité dans le Fogarim pour «Villes sans bidonvilles» atteint 6,3%

Pour rappel, ce financement est accordé aux ménages habitant autrefois les bidonvilles, relogés, pour la plupart, dans les appartements à 140 000 DH, moyennant un crédit à payer aux banques prêteuses. Les indemnisations contre les défauts de paiement demandées par les banques sur ce financement atteignent 63 MDH à fin 2012 alors qu’on en était à 38,5 MDH un an auparavant, soit une hausse de 64%. Sachant que le Fogarim VSB couvre actuellement 1,5 milliard de DH de crédits (14% des financements garantis par Damane Sakane), le taux de sinistralité de ce produit, le plus élevé de tous les crédits garantis, atteint 6,3% à fin 2012 contre 4,5% une année auparavant.  

S’agissant toujours du Fogarim VSB, les impayés au niveau des banques qui n’ont pas encore atteint le stade d’une demande de mise en jeu de la garantie s’affichent à des niveaux plus inquiétants. «La situation est aujourd’hui telle que 50% de l’encours des crédits Fogarim rattachés au programme VSB connaissent au moins une échéance impayée», confirment plusieurs banquiers.

Mais outre ces niveaux d’impayés invraisemblables, c’est le caractère inextricable de ces cas qui est le plus préoccupant. «Certains bénéficiaires du Fogarim VSB, tout en ayant les moyens de rembourser leurs crédits, considèrent que c’est à l’Etat de le faire», témoigne un professionnel. Aussi, dépassées par les évènements, les autorités de certaines villes continuent de demander aux banques de temporiser avant de déclencher des procédures judiciaires pour rentrer dans leurs droits. Entretemps, ces établissements ont les mains liées car ils ne peuvent prétendre à la garantie de l’Etat qu’après avoir entamé et dénoué la phase de pré-contentieux.   

Tout cela alors que le temps joue contre les banques dans ces cas. «Il suffit qu’un client ne paie pas deux ou trois échéances pour qu’il devienne tout simplement incapable de payer d’un seul coup toute la dette exigible», explique un professionnel. L’on comprend dès lors que les banquiers jugent les choses déjà irrattrapables dans certaines villes, par exemple à Akrach dans la région de Rabat. Avec tout cela, certains professionnels en sont à se demander si l’Etat ne devrait pas financer directement ces populations au lieu de les garantir.


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Le contenu de ce site web est ouvert à  tous le public.
Si vous constatez qu'un élément ou plusieurs sur notre site viole votre copyright ou présente un contenu illégal veuillez nous contacter pour supprimer.




Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos