Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil accés affiliés Horaires de prière au Maroc





Top TV

2M en direct , 2M Maroc en ligne , 2M monde live HD , 2M online  24h/24h 7j/7j
Vues : 67379

Al oula en ligne -  RTM en direct - القناة الأولى المغربية مباشرة  - National geographics, Chrikti Mouchkilti, Yaoumyat Lala Lâaroussa, Khalkhal Batoul, Aâïlat Si Marbouh, Majalla Riyadia, Yak Labass, Baâiât Al Ward, Amouddou, Kadaya wa ara2e, Sanabil, information, Fi Bali Oughnia, Sahra, Biladi, Moudawala , Ramadan 2012
Vues : 15746

Télé Maroc en direct TéléMaroc en ligne live streaming 

 تيلي ماروك بث مباشر
Vues : 9773

Arriyadia TNT en ligne - Arryadia - Ariyadia En direct - Arriadia TNT live HD - 100% Oussoud, Houate, Al Hakam Al Akhar, Le Journal Télévisé, 100% Botola Pro, Pro Ihtiraf, Studio Botola Pro, Magazine Olympique, FIFA Futbol Mundial, Science du Sport, Transworld Sport, Résumé de Liga, Résumé de Bundesliga, Résumé de Jupiler Pro, Magazine Review - match équipe national en direct - Olympiades London 2012 en direct
Vues : 6929

MBC1 live HD , mbc1 en direct streaming ,mbc en ligne , MBC Masr en direct , mbc1 online
Vues : 2690



Top vidéos

Bab Al Hara 9 ep 22 |  باب الحارة 9 حلقة 22 22 bablhara9

Vues : 11513

Bab Al Hara 9 ep 23 |  باب الحارة 9 حلقة 23 23 bablhara9

Vues : 9197

Sir Al Morjane 2 ep 22 | سر المرجان 2 حلقة 22 22 sirlmorjane2

Vues : 6620

Bab Al Hara 9 ep 25 |  باب الحارة 9 حلقة 25 25 bablhara9

Vues : 6619

ramiz taht al ard ep 1 | رامز تحت الارض حلقة 1 1 ramiztahtard

Vues : 5731

Lkhawa ep 24 | الخاوة حلقة 24 24 lkhawa2017

Vues : 5584

Bab Al Hara 9 ep 26 |  باب الحارة 9 حلقة 26 26 bablhara9

Vues : 4853

Al Hiba ep 25 | الهيبة حلقة 25 25 alhiba

Vues : 4712

Lkhawa ep 22 | الخاوة حلقة 22 22 lkhawa2017

Vues : 4570

Bab Al Hara 9 ep 24 |  باب الحارة 9 حلقة 24 24 bablhara9

Vues : 4523

Top du jour


Calendrier complet des matchs






chili - allemagne


dar el ghislane


Dar lghezlan 2 Ep 26


lam3i elqit


adli alam


portugal vs russia


Proposez autre chose :
Vos propositions sur Fraja Maroc

En Live

    Le journal des islamistes tire à boulets rouges sur l’Istiqlal




Le journal des islamistes tire à boulets rouges sur l’Istiqlal

Envoyé par : yassine le 09/01/2013 13:35:00

Le silence assourdissant du chef de la majorité Le journal des islamistes tire à boulets rouges sur l’Istiqlal Depuis jeudi 3 janvier, le microcosme politique est suspendu aux lèvres du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane. Répondra-t-il à la demande de remaniement ministériel officiellement formulée par le secrétaire général de l’Istiqlal ? Jamais Benkirane n’a fait autant preuve de retenue allant jusqu’à faire – en tout cas pour le moment- vœu de silence sur la revendication d’un Hamid Chabat autoproclamé dynamo de la coalition gouvernementale. Dimanche 6 janvier, devant les affiliés de l’UNMT, le bras syndical du PJD, le patron des islamistes et chef de la majorité, a préféré brosser le tableau d’un gouvernement, le sien, qui s’apprête à lancer de grandes réformes : Caisse de compensation, Caisse des retraites, etc. «Une manière de bien montrer où se situaient les priorités de son équipe ministérielle», commente ce député de la majorité. Et lundi 7 janvier, il n’y avait pas la moindre place à la question à l’occasion de la reprise du dialogue social et de la rencontre tripartite Exécutif-syndicats-patronat. Communication soigneusement étudiée ou, au contraire, entièrement spontanée ? Une chose est néanmoins sûre, la consigne semble avoir été donnée : il n’y aura pas pour l’heure de commentaires sur le sujet émanant d’un responsable islamiste du PJD. « Le PJD n’a pas pour l’instant de position sur une telle demande de remaniement gouvernemental. Le parti ne l’a pas encore étudiée», a déclaré en off à « Libération » une figure du parti de la Lampe. De toute évidence, Abdelilah Benkirane, en chef de la majorité, veut prendre tout son temps et, surtout, signifier aux Istiqlaliens, ces empêcheurs de gouverner en rond, que ses priorités sont ailleurs et que les urgences ne sont pas sur le front du remplacement d’un ministre par un autre. Quant à la majorité, dit-on dans les cénacles des partis au pouvoir, elle n’est pas non plus pressée de débattre d’une revendication qui ne semble préoccuper que l’Istiqlal. Si les ouailles du leader islamiste répondent par le silence à Chabat, ce n’est pas exactement le cas d’«Attajdid», le journal porte-parole du PJD, qui, dans son éditorial d’hier mardi 8 janvier, tirait à boulets rouges sur la posture d’un parti, l’Istiqlal, dont on ne sait plus s’il est toujours «allié de la coalition gouvernementale». Les amalgames et l’absence de clarté du plus vieux parti marocain sont fustigés, Hamid Chabat, accusé par l’éditorialiste de vouloir détourner l’attention des dissensions internes que connaît sa famille politique depuis la déclaration de guerre du clan El Fassi, est appelé à adopter un discours plus « politique » et plus « responsable ». Les ambiguïtés d’une formation politique, championne d’un pied dedans, un pied dehors sont étalées au grand jour. Selon l’éditorialiste attitré d’Attajdid, une telle revendication de remaniement laisse perplexe tout observateur de la chose politique. L’Istiqlal appartient-il toujours à la majorité ? A-t-il basculé dans le camp de l’opposition ? Hamid Chabat et les siens s’inscrivent-ils dans une logique de solidarité gouvernementale ou dans celle du gain électoral ? La porte de sortie et le passage à l’opposition Et pour ne pas s’arrêter en bon chemin, l’auteur de l’éditorial accule le premier des Istiqlaliens en lui signifiant qu’après une telle sortie, il n’a plus que trois options possibles. Première option, le soutien à l’expérience gouvernementale en cours et ce dans une logique de solidarité et une gestion des divergences à l’intérieur des rangs gouvernementaux. Deuxième option possible pour l’Istiqlal, estime «Attajdid», la porte de sortie et le passage à l’opposition, «avec tout ce que cela comporte comme prise de responsabilité», précise le journal qu’édite le Mouvement unicité et réforme. Quant à la troisième et dernière option, elle réside dans la gestion rationnelle d’une telle demande de remaniement du gouvernement. D’autant que le PJD, fait savoir le journaliste-éditorialiste, n’est pas contre toute demande de remaniement qui est, dit-il, un acte ordinaire et légitime à condition toutefois qu’une telle demande soit accompagnée d’un discours politique « légitime ». L’expérience égyptienne et le remaniement auquel vient de procéder le président Morsi sont brandis en exemple par les islamistes du PJD. Un remaniement qui a, on le sait, renforcé la présence des Frères musulmans à des postes clé. Les Istiqlaliens doivent-ils y voir un avertissement ?


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Le contenu de ce site web est ouvert à  tous le public.
Si vous constatez qu'un élément ou plusieurs sur notre site viole votre copyright ou présente un contenu illégal veuillez nous contacter pour supprimer.




Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos