Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil accés affiliés Horaires de prière au Maroc





Top TV

2M en direct , 2M Maroc en ligne , 2M monde live HD , 2M online  24h/24h 7j/7j
Vues : 94776

Al oula en ligne -  RTM en direct - القناة الأولى المغربية مباشرة  - National geographics, Chrikti Mouchkilti, Yaoumyat Lala Lâaroussa, Khalkhal Batoul, Aâïlat Si Marbouh, Majalla Riyadia, Yak Labass, Baâiât Al Ward, Amouddou, Kadaya wa ara2e, Sanabil, information, Fi Bali Oughnia, Sahra, Biladi, Moudawala , Ramadan 2012
Vues : 25624

Télé Maroc en direct TéléMaroc en ligne live streaming 

 تيلي ماروك بث مباشر
Vues : 14441

Arriyadia TNT en ligne - Arryadia - Ariyadia En direct - Arriadia TNT live HD - 100% Oussoud, Houate, Al Hakam Al Akhar, Le Journal Télévisé, 100% Botola Pro, Pro Ihtiraf, Studio Botola Pro, Magazine Olympique, FIFA Futbol Mundial, Science du Sport, Transworld Sport, Résumé de Liga, Résumé de Bundesliga, Résumé de Jupiler Pro, Magazine Review - match équipe national en direct - Olympiades London 2012 en direct
Vues : 8185

MBC1 live HD , mbc1 en direct streaming ,mbc en ligne , MBC Masr en direct , mbc1 online
Vues : 3817



Top vidéos

Bab Al Hara 9 ep 22 |  باب الحارة 9 حلقة 22 22 bablhara9

Vues : 11844

Bab Al Hara 9 ep 23 |  باب الحارة 9 حلقة 23 23 bablhara9

Vues : 9443

ramiz taht al ard ep 1 | رامز تحت الارض حلقة 1 1 ramiztahtard

Vues : 8239

Sir Al Morjane 2 ep 22 | سر المرجان 2 حلقة 22 22 sirlmorjane2

Vues : 7545

Bab Al Hara 9 ep 25 |  باب الحارة 9 حلقة 25 25 bablhara9

Vues : 7153

Lkhawa ep 24 | الخاوة حلقة 24 24 lkhawa2017

Vues : 6869

Bab Al Hara 9 ep 28 |  باب الحارة 9 حلقة 28 28 bablhara9

Vues : 6227

Bab Al Hara 9 ep 26 |  باب الحارة 9 حلقة 26 26 bablhara9

Vues : 5918

hdidan fi gueliz ep 12 | حديدان في كليز حلقة 12 12 hdidanfigueliz

Vues : 5396

Lkhawa ep 22 | الخاوة حلقة 22 22 lkhawa2017

Vues : 5170

Top du jour


Calendrier complet des matchs






Dar Lghozlane 2 ep 30


l´enfant cheikh


burn out


ta9at alkadar


dar lghzla,


alhay alkhalfi


Proposez autre chose :
Vos propositions sur Fraja Maroc

En Live

    Bien des régions subissent la même misère qu’Anfgou




Bien des régions subissent la même misère qu’Anfgou

Envoyé par : yassine le 08/01/2013 13:33:22

Le village d’Anfgou s’apprête à accueillir une nouvelle opération d’acheminement des colis de nourriture, de vêtements et de couvertures au profit de ses habitants pour qu’ils puissent mieux surmonter l’hiver. Une initiative qui s’ajoute à tant d’autres opérées depuis des années et qui ne semblent pas faire l’unanimité aujourd’hui notamment chez la population des villages mitoyens. Pour eux, cette bourgade a eu plus qu’il n’en faut et que c’est le tour d’autres localités moins loties de profiter de cet élan de solidarité nationale et mondiale. C’est le cas de Hamid Haji, responsable associatif, qui estime qu’Anfgou a pu tourner la page d’un no man´s land surgi de nulle part ou l’image d’un lieu macabre au milieu des montagnes du Haut Atlas oriental, à 1.600 mètres d´altitude où l’on assiste à la mort de personnes à cause du froid. « Les habitants d’Anfgou doivent s’estimer heureux par rapport à leurs voisins à Anmazi, Aghdou, Tamalout et Atmarzak qui vivent sans eau ni électricité et coupés du monde puisqu’ils ne sont pas reliés aux routes nationales », nous a-t-il révélé. Un jugement que partage Khoya Zaid, vice-président de l’Association Arhal, qui pense que ladite localité a largement bénéficié des campagnes médiatiques et de deux visites Royales qui ont permis certains changements dans le quotidien de près de 3.000 habitants de ce village. «Aujourd’hui, Anfgou dispose d’un nouveau dispensaire et d’une école qui ont vu le jour dernièrement. Quant à l´eau, l´électricité et le téléphone, ils ont déjà fait leur entrée depuis peu. Le village a même eu droit à une ambulance », nous a-t-il indiqué. Une situation à l’opposé de ce que vivent d’autres villages voisins qui souffrent de l’exclusion et de la marginalisation. « Vous ne pouvez pas imaginer la vie des gens dans ces bourgades où il n’y a ni eau, ni électricité, ni téléphone, ni dispensaire, ni gendarmes non plus. Bref, ils manquent de tout et vivent dans le démuement total», nous a-t-il confié. Quant à Mohamed O’Serghin, président de l’Association Aminyan pour les droits et le développement, il va plus loin. Il estime que les dons et les aides acheminés vers Anfgou n’ont pas lieu d’être. Selon lui, la population de ce village bénéficie d’un niveau de vie plus élevé que les autres habitants et dispose de ressources économiques importantes. Ceci d’autant plus que nombreux sont ceux d’entre eux qui ont bénéficié de l’octroi d’agréments. Pire, poursuit notre interlocuteur, les nombreux changements introduits dans le village d’Anfgou n’ont pas réussi à donner leurs fruits au-delà de la frontière de cette bourgade. « Malgré le fait qu’il y a un dispensaire, une école et une ambulance à Anfgou, les habitants des autres régions ne bénéficient pas de ces infrastructures et doivent se déplacer à des centaines de kilomètres soit pour l’accès aux soins ou l’éducation de leurs enfants», nous a-t-il confié. D’après lui, cette situation démontre que la région manque encore de politiques de développement intégré et global et que seulement des solutions à l’importe-pièce sont proposées. A ce propos, il n’a pas hésité à afficher son désaccord sur les politiques des dons et des aides initiés par l’Etat et les associations de la société civile. « Combien nous faut-il de campagnes de distribution de nourriture, de vêtements et de couvertures? La population de cette région a besoin d’une vraie politique de développement notamment au niveau des infrastructures de base », nous a-t-il déclaré. Le président de l’Association Amnyan pense comme beaucoup d’acteurs associatifs que tous les maux de cette région résultent de l´absence de routes et que ces dernières sont la clé du développement de la région. « Il n’y aura pas de développement sans désenclavement de nos villages. L’Etat peut mettre en place des écoles, des dispensaires, des internats, mais ces infrastructures donnant accès à ces villages restent sans vie tant qu’il n’y a pas de routes», a-t-il conclu. Un message que Aziz Rebbah, ministre de l’Equipement et des Transports doit prendre en considération pour que le côté folklorique de l’«opération d’aide aux habitants d’Anfgou» ne se reproduise pas l’année prochaine.


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Le contenu de ce site web est ouvert à  tous le public.
Si vous constatez qu'un élément ou plusieurs sur notre site viole votre copyright ou présente un contenu illégal veuillez nous contacter pour supprimer.




Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos