Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil accés affiliés Horaires de prière au Maroc





Top TV

2M en direct , 2M Maroc en ligne , 2M monde live HD , 2M online  24h/24h 7j/7j
Vues : 19845

Al oula en ligne -  RTM en direct - القناة الأولى المغربية مباشرة  - National geographics, Chrikti Mouchkilti, Yaoumyat Lala Lâaroussa, Khalkhal Batoul, Aâïlat Si Marbouh, Majalla Riyadia, Yak Labass, Baâiât Al Ward, Amouddou, Kadaya wa ara2e, Sanabil, information, Fi Bali Oughnia, Sahra, Biladi, Moudawala , Ramadan 2012
Vues : 5402

Télé Maroc en direct TéléMaroc en ligne live streaming 

 تيلي ماروك بث مباشر
Vues : 4635

Arriyadia TNT en ligne - Arryadia - Ariyadia En direct - Arriadia TNT live HD - 100% Oussoud, Houate, Al Hakam Al Akhar, Le Journal Télévisé, 100% Botola Pro, Pro Ihtiraf, Studio Botola Pro, Magazine Olympique, FIFA Futbol Mundial, Science du Sport, Transworld Sport, Résumé de Liga, Résumé de Bundesliga, Résumé de Jupiler Pro, Magazine Review - match équipe national en direct - Olympiades London 2012 en direct
Vues : 2889

MBC1 live HD , mbc1 en direct streaming ,mbc en ligne , MBC Masr en direct , mbc1 online
Vues : 1529



Top vidéos

Samhini , épisode  1209  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1209 samhini

Vues : 6650

Samhini , épisode  1208  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1208 samhini

Vues : 3776

Samhini , épisode  1210  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1210 samhini

Vues : 2541

Samhini , épisode  1207  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1207 samhini

Vues : 1567

Makanoka fi al 9alb ep 71  مكانك في القلب الحلقة 71 71 makanokafiqalb

Vues : 1514

hdidan fi gueliz ep 13 | حديدان في كليز حلقة 13 13 hdidanfigueliz

Vues : 1341

hdidan fi gueliz ep 15 | حديدان في كليز حلقة 15 15 hdidanfigueliz

Vues : 1336

Samhini , épisode  1211  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1211 samhini

Vues : 1283

Samhini , épisode  1212  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1212 samhini

Vues : 1147

hdidan fi gueliz ep 22 | حديدان في كليز حلقة 22 22 hdidanfigueliz

Vues : 1059

Top du jour


Slavia Prague (Cze) BATE (Blr)
Slavia Prague (Cze) VS BATE (Blr)
-

Qarabag (Aze) Sheriff Tiraspol (Mda)
Qarabag (Aze) VS Sheriff Tiraspol (Mda)
-

AEK Athens FC (Gre) CSKA Moscow (Rus)
AEK Athens FC (Gre) VS CSKA Moscow (Rus)
Match en live ...

FCSB (Rou) Plzen (Cze)
FCSB (Rou) VS Plzen (Cze)
Match en live ...

Vardar (Mac) FC Copenhagen (Den)
Vardar (Mac) VS FC Copenhagen (Den)
Match en live ...

Partizan (Srb) Olympiakos Piraeus (Gre)
Partizan (Srb) VS Olympiakos Piraeus (Gre)
Match en live ...

Calendrier complet des matchs






halawet eddonya


hl9a22


foursa thania


abou dabi sport


far vs zamalek


3ishk wa domo3


Proposez autre chose :
Vos propositions sur Fraja Maroc

En Live

    Immobilier : l´atonie du marché fait reculer les transactions... mais pas le "noir"




Immobilier : l´atonie du marché fait reculer les transactions... mais pas le "noir"

Envoyé par : abdelali88 le 04/01/2013 13:14:17

On aurait pu croire qu’avec un marché de l’immobilier qui, mis à part le segment du social, tourne au ralenti, le phénomène du «noir» perd du terrain. Mais force est de constater qu’il n’en est rien. Selon une majorité de professionnels (notaires et agents immobiliers notamment), les pratiques de dissimulation du prix de vente continuent de prospérer avec en première ligne le logement de moyen standing (de 300 000 DH jusqu’à 1,5 MDH) qui représente 20 à 30% des transactions à l’échelle nationale. «En dépit de la mauvaise conjoncture du marché, la quotité non déclarée pour ce segment de biens se maintient au même niveau constaté sur les dernières années, soit entre 20 et 25%», assure un notaire à Casablanca qui généralise son constat aux principales villes. 

Même Youssef Ibn Mansour, le président de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI), abonde dans ce sens, concédant que le noir domine dans le moyen standing, mais il relativise l’ampleur du phénomène. «Cette pratique frauduleuse reste aujourd’hui l’apanage d’une frange de promoteurs, principalement de petite et moyenne taille, dont la proportion a eu tendance à régresser ces derniers temps», précise le président. Ce recul se justifierait selon lui par une systématisation des redressements opérés par l’administration fiscale ainsi que par de nombreuses actions de sensibilisation menées par la fédération ces derniers mois. Celle-ci a en effet lancé, entre autres démarches, plusieurs campagnes d’affichage intégral des prix des biens immobiliers en vue de combattre le phénomène du noir depuis 2010.

On finance toujours le noir par le crédit...

Quelle qu’en soit la proportion, il reste que les dissimulations de prix dans le moyen standing compliquent davantage la tâche pour les acheteurs sur un segment où l’offre se fait déjà très rare. «Les candidats à l’acquisition de logements moyen de gamme, en dépit d’une situation relativement confortable, ont du mal à constituer le capital à verser au noir», rapporte un notaire. En effet, s’il y a encore cinq ans les banques couvraient de manière à peine voilée la part non déclarée avec des financements allant jusqu’à 125% du prix du bien, elles ne vont pas au delà de 105% actuellement. Mais certains acquéreurs trouvent la parade, à savoir qu’ «ils contractent un prêt, supposé servir à des travaux d’aménagement dans le bien acheté, mais qui sert en fait à couvrir la part à verser au noir», fait savoir un notaire. 

Le segment du haut standing (5 à 10% des transactions à l’échelle nationale) n’en réchappe pas non plus avec des quotités non déclarées qui approchent celles du moyen standing. Encore que, «la prédominance de la vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) et de la clientèle étrangère sur ce segment limite grandement le recours au noir», relativise M. Ibn Mansour. 

Ce dernier garantit par ailleurs que le logement social reste, lui, totalement prémuni du non-déclaré. «Le mécanisme de conventionnement avec l’état pour ce type d’unités empêche toute dissimulation de prix», justifie le président. «Avec l’exonération de l’impôt sur les sociétés dont bénéficient les promoteurs ayant des conventions dans le social, il n’y a plus d’intérêt à demander du noir», éclaire en termes plus pratiques un notaire. Et pourtant ce même professionnel rapporte que dans les grandes villes de petits et moyens promoteurs du social continuent d’exiger en moyenne entre 20 000 et 30 000 DH de dessous de table. «En général, ces pratiques frauduleuses sont attribuées aux commerciaux opérant dans les bureaux de vente des programmes mais les promoteurs ont bien connaissance de ces manœuvres et ce sont au final eux qui en tirent profit», garantit notre professionnel. Plus encore, le noir dans le social peut s’envoler à des niveaux invraisemblables. Par exemple, «à Oujda, des promoteurs réclament entre 80 000 à 100 000 DH de non-déclaré», dénonce Mohamed Benkaddour, président de la Fédération nationale des associations de consommateurs (FNAC). Et les choses ne semblent pas prêtes de changer. «En l’absence d’éléments justificatifs, il est difficile de mener toute démarche contre les professionnels demandant du non-déclaré. Et les victimes du noir sont d’autant plus découragées à se manifester que toute plainte donne lieu en guise de représailles à un refus de vente de la part du promoteur», se désole M. Benkaddour.


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Le contenu de ce site web est ouvert à  tous le public.
Si vous constatez qu'un élément ou plusieurs sur notre site viole votre copyright ou présente un contenu illégal veuillez nous contacter pour supprimer.




Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos