Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil





Top vidéos | الفديوهات الاكثر مشاهدة

Nasr El Sa3eed ep 1 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 1 1 nasrassa3id

Vues : 3905 : مشاهدات

Hob A3ma 2 ep 35 | حب أعمى 2 الحلقة 35 35 hoba3ma2

Vues : 2153 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 21 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 21 21 nasrassa3id

Vues : 1986 : مشاهدات

Samhini , épisode  1473  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1473 samhini

Vues : 1921 : مشاهدات

Samhini , épisode  1468  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1468 samhini

Vues : 1730 : مشاهدات

Disk Hyati ep 1 | ديسك حياتي حلقة 1 1 disque7yati

Vues : 1598 : مشاهدات

Samhini , épisode  1467  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1467 samhini

Vues : 1361 : مشاهدات

Samhini , épisode  1472  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1472 samhini

Vues : 1172 : مشاهدات

9oloub Taiha ep 27   قلوب تائهة حلقة 27 27 9olobtaiha

Vues : 1090 : مشاهدات

9oloub Taiha ep 25   قلوب تائهة حلقة 25 25 9olobtaiha

Vues : 951 : مشاهدات

Top Semaine | الاكثر متابعة هذا الاسبوع



Chtayri.com

Calendrier complet des matchs
جدول المباريات كاملا




righteous kill


how he fell in love


lan atakhla


L´GHOUL


bekthi


KOULOB TAIHA




Vos propositions | إقتراحاتكم


En Live | بث مباشر

    Le ministre de l’économie veut une étude de faisabilité avec l’impôt sur la fortune




Le ministre de l’économie veut une étude de faisabilité avec l’impôt sur la fortune

Envoyé par : salaheddine le 21/11/2012 20:23:16

Le gouvernement marocain ne va pas instituer une taxe sur la fortune. En tout cas, pas avant la réalisation d’une étude de faisabilité. C’est le ministre de l’économie et des finances, Nizar Baraka, qui l’a annoncé, hier à Rabat. Le ministre qui était l’invité du forum de la MAP (Maghreb arabe presse), a ajouté que le gouvernement doit, avant d’envisager l’application de l’impôt sur les fortunes, d’étudier sa faisabilité et sa rentabilité, et voir si elle n’engendre pas une fuite de capitaux, et donc un effet indésirable sur l’investissement. «Il ne s’agit pas d’une question d’audace, mais de voir si cette mesure est adaptée à notre société», a-t-il indiqué. Le responsable faisait allusion au débat qui existe en France où le gouvernement socialiste a instauré un impôt similaire et le scandale qui a suivi d’un richissime homme d’affaires français propriétaire de plusieurs marques de luxe qui aurait demandé une nationalité étrangère pour s’exiler fiscalement. Par ailleurs, Nizar Baraka a invité toutes les composantes de la société marocaine, gouvernement, opposition, syndicats et société civile, à se constituer en bloc soudé pour faire face à toute éventuelle crise économique. Revenant sur la résilience de l’économie nationale à la crise économique internationale, il a affirmé qu’il est temps que la société marocaine s’inscrive dans une logique de réduction des inégalités sociales. L’argentier du Royaume n’a pas manqué de mettre en exergue les dispositions de son projet de loi de Finances, discuté actuellement au Parlement, en faveur de la classe moyenne. Il a notamment évoqué les mesures prévues pour favoriser l’accès au logement pour les citoyens dont le revenu mensuel net d’impôt ne dépasse pas 15.000 DH. Ces avantages consistent en l’acquisition de la classe moyenne d’un logement dont la superficie couverte est comprise entre 100 et 150 mètres carrés, au prix de vente ne dépassant pas les 5.000 DH le mètre carré. Dans ce sens, le gouvernement s’est fixé comme objectif la réduction à moitié du déficit en logements à l’horizon 2016 et ce, à travers la production de 170.000 unités par an.

vos commentaires




Merci de nous contacter pour traiter vos requêtes concernant le contenu du site.
من اجل الاستفسار عن اي موضوع يخص محتوى الموقع المرجو الاتصال بنا