Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil





Top vidéos | الفديوهات الاكثر مشاهدة

Nasr El Sa3eed ep 1 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 1 1 nasrassa3id

Vues : 8362 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 7 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 7 7 nasrassa3id

Vues : 3302 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 5 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 5 5 nasrassa3id

Vues : 2945 : مشاهدات

Ramez tahta sifr ep 1 | رامز تحت الصفر حلقة 1 1 ramezgalal2018

Vues : 2773 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 4 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 4 4 nasrassa3id

Vues : 2764 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 9 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 9 9 nasrassa3id

Vues : 1994 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 3 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 3 3 nasrassa3id

Vues : 1707 : مشاهدات

Wlad Ali ep 1 | ولاد علي حلقة 1 1 oulad3li

Vues : 1627 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 8 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 8 8 nasrassa3id

Vues : 1584 : مشاهدات

Hay Al Bahja ep 1 | حي البهجة حلقة 1 1 7aylbahja

Vues : 1580 : مشاهدات

Awalim Khafia ep 1 | عوالم خفية حلقة 1 1 3awalimkhafia

Vues : 1554 : مشاهدات

Samhini , épisode  1423  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1423 samhini

Vues : 1507 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 6 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 6 6 nasrassa3id

Vues : 1499 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 2 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 2 2 nasrassa3id

Vues : 1476 : مشاهدات

Wlad Ali ep 4 | ولاد علي حلقة 4 4 oulad3li

Vues : 1414 : مشاهدات

Top Semaine | الاكثر متابعة هذا الاسبوع



Chtayri.com

Cameroon Burkina Faso
Cameroon VS Burkina Faso
الكاميرون VS بوركينا فاسو

Match dans : 12 Heures et 55 Minutes
ستبدأ خلال 12 ساعة و 55 دقيقة

Azerbaijan U21 FYR Macedonia U21
Azerbaijan U21 VS FYR Macedonia U21
أذربيجان VS مقدونيا

Match dans : 13 Heures et 55 Minutes
ستبدأ خلال 13 ساعة و 55 دقيقة

Niger Central Africa
Niger VS Central Africa
النيجر VS أفريقيا الوسطى

Match dans : 18 Heures et 55 Minutes
ستبدأ خلال 18 ساعة و 55 دقيقة

Calendrier complet des matchs
جدول المباريات كاملا




righteous kill


how he fell in love


lan atakhla


L´GHOUL


bekthi


KOULOB TAIHA




Vos propositions | إقتراحاتكم


En Live | بث مباشر

    Le syndicat des médecins du secteur public demande une réforme de la loi




Le syndicat des médecins du secteur public demande une réforme de la loi

Envoyé par : loupo le 11/11/2012 20:28:34

“Cette décision est légale. C´est une mise en application de la loi de la Fonction publique et de la loi 10-94 relative à l´exercice de la médecine qui interdit aux médecins et aux professeurs, en tant que fonctionnaires, de travailler dans les cliniques privées”.

C´est en ces termes que s´est exprimé le secrétaire général du Syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP), le docteur Abdelmalek Lehnaoui, suite à la décision du gouvernement, jeudi dernier, d´interdire aux médecins du secteur public d´exercer dans le privé.

Partenariat public-privé: la réciprocité

Contacté par nos soins, le secrétaire général du SIMSP précise qu´une minorité de médecins de la santé publique est actuellement concernée par cette question, ces derniers étant “sollicités par les cliniques par manque de certaines spécialités”.

Si son syndicat ne conteste pas cette décision, il demande toutefois une réforme de la loi afin que les médecins du public puissent exercer dans le privé en toute légalité.

“Ce que nous demandons en premier lieu, c´est la réglementation du travail dans le privé, car nous estimons que ce phénomène de migration de médecins ne peut être éradiqué mais réglementé, dans le cadre d´un partenariat public-privé. La deuxième étape concerne la réforme de la loi 10-94, afin qu´elle stipule clairement la possibilité des médecins du public de travailler dans le privé, à raison de quelques heures par semaines.”

Dr. Lehnaoui, SG du Syndicat indépendant des médecins du secteur public.

Une rencontre est d’ailleurs prévue à cet effet cette semaine entre le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, et le syndicat, nous a confié Abdelmalek Lehnaoui. Il entend saisir cette opportunité pour demander “la réciprocité dans le cadre du décret sur le partenariat public-privé que prépare le gouvernement et qui permettra aux médecins du privé de travailler dans le public”.

En effet, pour pallier le manque de praticiens au sein des hôpitaux publics, le gouvernement a annoncé début novembre, son intention de recourir aux services de spécialistes du privé, là où les praticiens du secteur public manquent. Cette initiative se matérialiserait dans le cadre d´un partenariat qui, au final, évitera un déplacement du patient vers un autre hôpital ou une autre ville.

Quid des cliniques de la CNSS?

Autre question soulevée par la décision du gouvernement d´interdire aux médecins de la santé publique d´exercer dans le privé: celle des cliniques de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Ainsi, pour le président du Syndicat national des cliniques privées, Ahmed Filali, cette décision gouvernementale “est très bonne, mais il faut qu´elle s´applique à toutes les cliniques, notamment celles dépendant de la CNSS”, qui monopolisent le plus grand nombre de médecins du secteur public.

“En tant que syndicat, nous saluons cette décision. Nous la considérons, toutefois, très insuffisante car ne couvrant pas les 13 cliniques dépendant de la CNSS et qui exercent illégalement à différents niveaux.”

Ahmed Filali, président du Syndicat national des cliniques privées.

Si la décision gouvernementale n´a pas concerné les médecins du secteur public, majoritairement présents dans les cliniques dépendantes de la CNSS, les 13 cliniques en question et leurs directeurs n´ont pas l´autorisation du Secrétariat général du gouvernement, contrairement aux autres cliniques privées qui disposent toutes de ladite autorisation, a indiqué M. Filali.

Le syndicat “adoptera une autre position, si la loi n´est pas appliquée à toutes les cliniques”, a-t-il menacé, ajoutant qu´une réunion se tiendra prochainement afin d´examiner les conséquences de la décision gouvernementale.

Pour sa part, le Dr Lehnaoui du SIMSP, affirme qu´“il y a un problème juridique concernant le statut de ces cliniques” avant d´ajouter que les médecins du secteur public travaillent de manière légale (dans les cliniques de la CNSS), dans le cadre d´une convention”.

En attendant une éventuelle réforme de la loi, le ministre de la Santé a menacé de sanctions, les médecins du public et les cliniques privées qui ne respecteront pas l´interdiction. Houcine El Ouardi d´ajouter que des commissions d´inspection veilleront, à partir des trois prochaines semaines, au suivi de la mise en ?œuvre de “cette décision politique irréversible”.

Cette mesure intervient dans le but de valoriser les ressources humaines exerçant dans le secteur public à même de répondre, entre autres, aux besoins des citoyens en terme de prestations médicales, a conclu le ministre.


vos commentaires
Pour pouvoir commenter en votre nom merci de Vous connecter ou s'enregitrer sur le site

Ajouter un commentaire





Merci de nous contacter pour traiter vos requêtes concernant le contenu du site.
من اجل الاستفسار عن اي موضوع يخص محتوى الموقع المرجو الاتصال بنا



Sitemap principal| Sitemap radio| Sitemap Noukat| Sitemap musique| Sitemap Film| Sitemap Contenu| Sitemap Articles| Sitemap Matchs| Sitemap TV| Sitemap Vidéos| Sitemap Android