Fraja Maroc - Votre portail 100% Marocain de divertissement et des Médias Accueil





Top vidéos | الفديوهات الاكثر مشاهدة

Nasr El Sa3eed ep 1 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 1 1 nasrassa3id

Vues : 4267 : مشاهدات

Hob A3ma 2 ep 35 | حب أعمى 2 الحلقة 35 35 hoba3ma2

Vues : 2351 : مشاهدات

Samhini , épisode  1473  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1473 samhini

Vues : 2114 : مشاهدات

Nasr El Sa3eed ep 21 | مسلسل نسر الصعيد حلقة 21 21 nasrassa3id

Vues : 2060 : مشاهدات

Samhini , épisode  1468  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1468 samhini

Vues : 1772 : مشاهدات

Disk Hyati ep 1 | ديسك حياتي حلقة 1 1 disque7yati

Vues : 1734 : مشاهدات

Samhini , épisode  1467  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1467 samhini

Vues : 1389 : مشاهدات

Samhini , épisode  1472  المسلسل التركي سامحيني الحلقة 1472 samhini

Vues : 1243 : مشاهدات

9oloub Taiha ep 27   قلوب تائهة حلقة 27 27 9olobtaiha

Vues : 1168 : مشاهدات

9oloub Taiha ep 25   قلوب تائهة حلقة 25 25 9olobtaiha

Vues : 987 : مشاهدات

Top Semaine | الاكثر متابعة هذا الاسبوع



Chtayri.com

Calendrier complet des matchs
جدول المباريات كاملا




righteous kill


how he fell in love


lan atakhla


L´GHOUL


bekthi


KOULOB TAIHA




Vos propositions | إقتراحاتكم


En Live | بث مباشر

    Les bébés nés infectés par le Sida peuvent être guéris




Les bébés nés infectés par le Sida peuvent être guéris

Envoyé par : Admin le 07/03/2014 10:22:50

Les bébés nés infectés par le Sida peuvent être guéris

Une deuxième fillette née avec le virus et traitée immédiatement semble toujours exempte d´infection à 11 mois.

En octobre dernier, lorsqu´une fillette née trois ans plus tôt dans le Mississipi avec le virus du sida avait été déclarée «peut-être» guérie de son infection néonatale, alors qu´elle ne prenait plus aucun traitement depuis dix-huit mois, la communauté scientifique internationale avait émis quelques doutes. Tant de paramètres étaient en jeu qu´un seul cas ne suffisait pas pour convaincre les plus sceptiques et encore moins à modifier la pratique.

Un deuxième cas de guérison probable, en Californie, vient pourtant d´apporter la confirmation que la stratégie de l´État du sud des États-Unis était bien une piste thérapeutique très prometteuse. En quoi consistait-elle? À l´époque du premier cas, Hannah Gay, professeur associé de pédiatrie à l´université du Mississippi, décide de placer sous une trithérapie vigoureuse un bébé tout juste après sa naissance. Il n´a que 30 heures de vie, mais on vient de découvrir que sa mère est porteuse du virus du sida sans le savoir.
 
Dans les jours qui suivent, le Pr Gay et ses collègues ont alors la bonne surprise d´observer une disparation progressive de toute trace de virus dans le sang. Malheureusement, ou heureusement, cette femme issue d´un milieu rural défavorisé décide ensuite d´interrompre de son propre chef le traitement administré quotidiennement à son bébé et disparaît dans la nature. Ce n´est qu´à son retour en consultation, alors que l´enfant a 2 ans, que les médecins s´aperçoivent de l´absence de réplication virale chez l´enfant sans traitement. Il est probablement guéri.
 
Par chance pour le nouveau bébé californien, dont on vient d´apprendre l´existence, le Dr Audra Deveikis, du Miller Children Hospital de Long Beach (Californie), avait été impressionnée par la présentation de ce cas étonnant par le Pr Gay lors de la conférence annuelle sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI), en mars 2013. La pédiatre californienne, spécialisée en maladies infectieuses, avait alors noté avec intérêt l´efficacité du traitement très précoce, sans se douter qu´elle n´allait pas tarder à être confrontée à une situation similaire.

 

Tests ADN négatifs
Un mois plus tard, en effet, une femme atteinte d´un sida avancé, ne prenant pas son traitement antirétroviral et souffrant de troubles mentaux, accouche au Miller Children Hospital. Sans attendre les résultats des analyses de sang, le Dr Deveikis décide aussitôt d´adopter la stratégie thérapeutique du Mississippi, comme elle l´a raconté en marge de la conférence 2014 sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) qui s´est tenue à Boston du 3 au 6 mars.
 
"Bien sûr, j´avais des inquiétudes, a-t-elle déclaré au New York Times, mais la maladie de la mère n´était pas contrôlée, et je devais mettre en balance le risque de transmission. Je savais aussi que, pour éviter l´infection, un traitement précoce était crucial." Elle place le nouveau-né, qui n´a que 5 heures de vie, sous trithérapie à forte dose. "Ce qui est le plus remarquable avec ce bébé, c´est la rapidité avec laquelle le virus a disparu. Les tests ADN étaient négatifs quand elle avait 6 jours et le sont restés depuis", explique le Pr Yvonne Bryson, de l´Université de Californie, qui a été consultée pour ce bébé. "À ce stade, nous ne parlons pas encore de guérison, mais de rémission. Cependant, la seule façon de le savoir serait d´arrêter le traitement antirétroviral", ajoute-t-elle.
 
Car, contrairement à l´enfant du Mississippi, le bébé californien est toujours sous traitement. Les médecins envisagent d´essayer de l´interrompre lorsque la fillette aura atteint 2 ans. Selon les informations qui circulaient à la conférence de Boston, d´autres enfants, en Afrique du Sud et au Canada, seraient déjà dans la même situation. Quant au bébé du Mississippi, il se porte toujours bien, sans trace d´infection, selon le Pr Deborah Persaud, de l´université ­Johns Hopkins.

vos commentaires




Merci de nous contacter pour traiter vos requêtes concernant le contenu du site.
من اجل الاستفسار عن اي موضوع يخص محتوى الموقع المرجو الاتصال بنا